samedi 23 avril 2016

Animale, tome 1 de Victor Dixen



Auteur: Victor DIXEN

Edition: Gallimard

Collection: Pôle Fiction

Nombre de pages: 544

Parution: Aout 2015

Prix: 8,65

Résumé: 1832. Blonde, 17 ans, a grandi dans un couvent, entourée de mystères. Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé? Quelle est la cause de ces évanouissements fréquents? Alors qu'elle s'enfuit pour remonter seule le fil du passé, Blonde se découvre un côté obscur, une part animale: il y a au coeur de son histoire un terrible secret.


Si tu entres souvent dans une librairie, si tu lis souvent des blogs littéraires, tu as déjà certainement entendu parler de Animale de Victor Dixen. Plébiscité par de nombreux lecteurs, objet d' un véritable tapage médiatique, je n'étais toutefois pas réceptive à cet emballement.J'ai enfin fini par l'acheter et par le lire! Et quelle découverte! J'ai tout simplement adoré ce livre qui restera longtemps dans ma mémoire.


Ce roman narre l'histoire de Blonde, une jeune fille de dix-sept ans et orpheline, vivant dans un couvent au cœur d'un bois vosgien. Sa vie n'est pas vraiment heureuse, elle s'ennuie, elle ne peut lire ce qu'elle veut et surtout elle se sent enfermée dans un carcan. Sa vie change lorsqu'elle reçoit d'un inconnu de mystérieuses lettres écrites par une certaine Gabrielle. Blonde y découvre son histoire quelque temps avant son énigmatique disparation. Pourquoi cette femme a-t-elle disparu? C'est justement ce que Blonde va essayer de savoir quitte à découvrir des choses très étranges, digne d'un conte. Suite à tout cela, Blonde fugue du couvent, entame une nouvelle vie et fait face à de terribles révélations sur son passé familial et sur elle-même. Mais quelqu'un l'attend, l'amour de sa vie, Gaspard,qui n'est pas au courant de sa situation.
Cette réécriture du conte de Boucle D'Or est absolument merveilleuse! L'auteur nous emmène en 1832, après la défaite de Napoléon en Russie. Etre transporté dans ce contexte, m'a beaucoup plu. S'il s'était déroulé à notre époque, j'aurais moins aimé. J'ai été happé dès le début par l histoire, l’univers sombre et terrifiant bien lointain du conte me prenant totalement. Très vite, nous sommes emmenés dans un fabuleux voyage dans la magnifique forêt vosgienne, au Vatican, en Italie et dans les lointaines îles nordiques. L'auteur décrit très bien ces divers endroits, je n'ai eu aucun mal à me les imaginer.
Le suspense est très présent durant tout le roman, les pages se tournent, les questions à nos réponses arrivent et très vite le livre se referme.
L'idée d'alterner les points de vues était très intéressante. Cela m'a permis de voir les personnages différemment et d'en apprendre plus sur leurs sentiments.
Mon seul regret, c'est l'histoire d'amour entre Blonde et Gaspard, que j'ai trouvé trop pauvre. L'ellipse temporelle entre leur rencontre et leur fiançailles ne m'a pas vraiment plu!

J'ai beaucoup aimé le personnage de Blonde. On s'attache à elle, comme à une sœur. J'ai adoré suivre sa vie, ses évolutions.Je la trouvais au début un peu apathique au point d'avoir envie de la secouer comme un prunier, mais heureusement elle se "réveille" de sa torpeur. Ce qui est aussi très agréable, c'est la façon dont Victor Dixen dépeint  les émotions de Blonde, tous ses moments d'angoisses, de "tortures" mentales sont très bien partagés par le lecteur.
J'ai bien évidemment succombé au charme de Gaspard, c'est impossible de ne pas l'aimer, l'amour qu'il porte pour Blonde est magnifique. On ne peut qu'être touché par ce personnage prêt à tout pour celle qu'il aime.
Il y a une multitude de  personnages passionnants dans ce roman, mais je ne peux pas vous en dire trop, il faut garder un peu de surprise quand même!

Je tiens aussi à écrire à quelle point le style de Victor Dixen est merveilleux. C'est fluide, truffé de mots magnifiques. Un écriture toute en émotion: angoisse, joie, tristesse alternent en un véritable tourbillon renversant !

Une chose est sûre, c'est je ne verrai plus du tout de la même façon Boucle d'Or. J'ai adoré cette lecture, Victor Dixen m'a transporté dans un univers passionnant et surprenant. J'aurais aimé que la lecture dure encore et encore, que ce voyage ne s’arrête jamais, mais bon toutes les bonnes choses ont une fin! C'est la première fois que je lisais une réécriture de conte et je n'ai pas été déçue! Je retenterais certainement l’expérience!

Le coin des citations: 

Les cheveux sont comme un flou qui gomme les défauts des visages imparfaits, mais qui voile aussi la perfection des visages sans défauts       



Cette bande-annonce donne très envie, non?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire